Affichage des articles dont le libellé est Energie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Energie. Afficher tous les articles

jeudi 5 mai 2016

Vous équipez votre bateau, votre camping-car, votre maison en énergie renouvelable, cette page Facebook devrait vous intéresser.

               Voici une jeune société qui veux donner les moyens à moindre coût, aux citoyens utiliser l'énergie renouvelable.
               Elle s’appelle "Serenity Life" basé  dans le sud Finistère à Douarnenez.
              
               Aujourd'hui, l'électrique coût de plus en plus chère et les leviers de réductions des coûts ne sont pas accessible aux plus grands nombres.
               Tout le monde est capable de changer ces ampoules d'éclairage par des leds. Mais au delà, il faut un peu de compétence en électricité. Vous connaissez autour de vous, des amis qui on la compétence nécessaire pour vous aider à passer ce stade au dessus.

Je parle du solaire et de l'éolien:

Pour ce qui est du solaire!
- Nul besoin de les installer sur le toit.
- Un mât de 2 ou 3 mètre est suffisant pour exposer idéalement vos panneaux solaires.
   Pourquoi un mât?: Le but est de ne pas avoir d'ombre portée sur les panneaux.
   - Avec ce type d'installation, il ne faut pas de permis de construire, peu emprise au sol.
   - Pouvoir faire un lavage des panneaux facilement et ainsi garder le maximum de rendement ce qui est difficile sur un toit et risqué(utilisation d'échelle).
   - Nous pouvons imaginer un poteau qui sera aussi l'un des poteaux de fil à linge. Si ce poteau est encore plus haut(6m par exemple), il servira pour implanter une éolienne au sommet.

 Ce mât est un exemple de ce que propose quelques sociétés mais a quel prix?
 Un mât et une puissance plus modeste est accessible à beaucoup de Français en autoconstruction et autoconsommation! Un client de Serenity Life a réalisé la même chose avec moins de 300€ hors panneaux photovoltaïque, éolienne et batterie.




   Pourquoi un mât pour une éolienne?:
   - Discrétion pour le voisinage!
   - Non installation sur la maison.
     Pourquoi il ne faut pas installé une éolienne sur le pignon de la maison: Une éolienne vibre un peu avec le vent et la rotation des pâles génèrent des vibrations. La maison va faire caisse de résonance comme le fait les cordes sur la caisse d'une guitare, une contre basse... Ce qui génère un bruit désagréable, d'où la mauvaise image des éoliennes privées.
  - complication du peu de maintenances des éoliennes.
 Pourquoi une combinaison des 2 productions ensemble?
 - Nous avons pas la maitrise de la météo!!!
 - Ne pas être dépendant de la quantité de kilowatt/heure produite par l'un ou l'autre des modes de production d'électricien.
 - Oui, le solaire et l'éolien sont efficace!
 - L'éolien est plus efficace l'hiver. le photovoltaïque est plus efficace l'été. D'où l’intérêt de coupler les deux pour une production annuel pérenne.

J'arrête là, mon exposé.

Voici la page de Serenity Life


vendredi 29 mars 2013

Une épée de Damoclès au dessus de nos vies!

jeudi 24 janvier 2013

Qui a tué la voiture électrique ?

L'EV1 fut la première voiture électrique de série produite par General Motors aux États-Unis et fut le seul véhicule de l'histoire de cette société à porter la marque « General Motors ». Le but de l'EV1 était d'une part, de satisfaire les nouvelles lois californiennes sur les véhicules à zéro émission du début des années 1990. Ce programme ZEV (pour Zero Emission Vehicle) spécifiait qu'en 1998, 2 % de l'ensemble des véhicules mis en circulation devaient ne plus émettre aucun gaz polluant, puis 5 % en 2001, et 10 % en 2003. Ce film documentaire, intitulé Qui a tué la voiture électrique ?, diffusé sur la chaîne publique PBS en juillet 2006 met en cause les lobbies pétroliers et l'administration Bush pour pousser GM à arrêter le programme de l'EV1. Le documentaire explique, entre autres, comment GM à soudainement décidé de détruire l'ensemble des EV1, malgré les propositions d'achat faite par les consommateurs qui sont allés jusqu'à proposer 1,9 million de dollars et manifester pendant cinq jours devant les 78 modèles restants dans le park de GM à Burbank. Histoire de la voiture électrique "Française" *source ina.fr* Pourquoi les recherche française n'ont elles pas abouties? La France et le pétrole... parole et parole et parole...
Pour un monde durable?
Je vous laisse vous faire votre propre opinion! Dan

mercredi 23 janvier 2013

mardi 22 janvier 2013

Energie libre "Moteur magnétique et surnuméraire"

C'est quoi?
Vous avez entendu parler de Nikola Tesla?
Regarder cette vidéo, c'est expliquer! Pour éviter les malentendus, l'énergie magnétique ne crée pas un mouvement perpétuel, les aimants ont besoin d'une certaine quantité d'énergie pour être fabriqués et ils ont une durée de vie d'environ 400 ans pour les aimants néodyme. Il est probable qu'une certaine démagnétisation s'opère du fait d'une utilisation intensive de ces moteurs. Dans tous les cas, le cout économique, énergétique et environnemental restera nettement inférieur aux énergies actuelles. il ne s'agit pas de conspiration, mais une simple histoire d'intérêts. Le moteur magnétique reste à l'ombre à cause de ces industries énergétiques et leurs lobbys puissants. Un sujet qui mérite largement notre attention.
 FR3 journal 12/13 Alpes

mercredi 14 novembre 2012

Production d'énergie au plus près du consommateur

Les lignes haut tension défigure le paysage mais sont indispensable pour le transport de l'électricité du lieu de production vers les consommateurs.

La toiture du (m.i.n)Marché d'Intérêt National de Perpignan a été pris pour cible pour un projet ambitieux.
 (photo bureau d'études Tecsol)
Transformé les toits du min en centrale électrique de 8.71 MW pour une enveloppe de 55 millions d’euro.
Il a été installé 97.000 tuiles photovoltaïques sur une surface de 69.400 m².


Les projets de ce type se multiplie.
Impressionnant ? non

Jean-Luc Westphal, un agriculteur du Pays de Hanau devenu énergiculteur.
Pas mal comme reconversion.
Il aurait pu installer une étable en dessous, stocker son matériel d'exploitation. 
Cela donne du travail et c'est bon pour l'environnement.
Dan

mercredi 24 octobre 2012

Energie électrique. Produire ce que nous consommons...

Bonjour,

"Le parc nucléaire européen nécessite des investissements estimés entre 10 et 25 milliards d'euros, selon un projet de rapport de la Commission européenne rédigé sur la base de contrôles de sécurité décidés après la catastrophe de Fukushima, au Japon."

"L'UE compte 134 réacteurs nucléaires regroupés sur 68 sites et, pour 111 d'entre eux, plus de 100.000 personnes vivent à moins de 30 kilomètres."
 Lire la suite

Beaucoup de quidam pensent que les centrales nucléaires sont autonome en électricité. C'est faux, ils ont des groupes électrogènes au gasoil en cas de coupure réseau. A Fukushima, ces groupes ont été submergé par le tsunamis d'où l'impossibilité de refroidir les réacteurs. C'est pour ce genre de problème par exemple que EDF va devoir faire des travaux.
- C'est en augmentant le prix de l'électricité que ses travaux seront financé.

Nous, utilisateurs, nous allons payer le prix réelle de l'électricité nucléaire, en fait beaucoup plus chère que se que l'on nous dit depuis 30 ans.

 Au lieu de rajeunir, avec notre argent, de vieille centrale nucléaire.
  - Démantelons les plus vétuste(Fessenheim) et investissons dans le renouvelable sur les zones de  consommation.
 - Cela fait au minimum 30 ans de travail pour les technicien du nucléaire pour chaque centrale.
         Alors arrêtons de croire au spectre du chômage pour les sous-traitants.
         La taxe professionnelle ne chutera pas du jour au lendemain pour les communes riveraines.
         Pour Brennilis, l'estimation est maintenant de 33 ans.

- Cela éviterait de faire des lignes THT or de prix comme celle en Normandie pour le EPR.

- Utilisons la surface de toiture de chaque immeuble public et privée pour produire la consommation interne de ces même immeubles. La réduction de la demande de centrale nucléaire deviendrait significative.

- Il est évident qu'il faudra du temps! Alors commençons tout de suite...

Beaucoup de citoyens Français ont compris cela, depuis longtemps. 

Ils investissent à titre privée dans des installations de panneaux photovoltaïques, des éoliennes de petits tailles. Il ne faut pas être écologiste pour faire cela!
Beaucoup de citoyens sont contre les centrales nucléaires et les éoliennes, mais trouve normal d'allumé la lumière nucléaire chez eux. Drôle d'écolo, non?



Au moment où j'écris cette article, le coût moyen est de:
-0,80€/w pour le photovoltaïque
-0,50€/w pour l'éolien
Il manque un régulateur, des batteries et un onduleurs mais là aussi les prix baissent.

Une installation économiquement faisable pour une maison individuel est de 2 fois 500w.
   Pourquoi:
- au delà, le W augmente de beaucoup
-l'installation devient compliqué pour un particulier.
   Le poids des matériels augmente beaucoup pour cause de résistance autres intempéries.
   Il faut aussi augmenté la résistance de votre toit, et(ou) avoir un pylône plus conséquent.
   Tout cela à un coût sans parler des contraintes environnementale(les voisins)...

Donc 1Kw est un bon compromis mais cela n'engage que moi.

- 5 panneaux de 100Wc vous permettent d'avoir des frais de port raisonnable, de l'ordre de 10€ le panneaux.
- 1 éolienne de 500Wc(1) est légère(7kg env), silencieuse et les frais de port sont de l'ordre de 50€ environ. -Installer le tout sur un cabanon, un carport et autres constructions orienté au sud.

Pourquoi pas la maison?

L'étanchéité du toit est toujours complexe à réaliser autour des fixations, sans compter qu'il faut le matériel adéquate pour monter sur le toit.

Rien ne vous empêche d'avoir plus de Kw et être presque auto-suffisant voir complètement.
Un télé, un frigo, un Pc c'est gourmand en énergie.
Qui nous dit qu'à terme nous aurons pas une petite voiture électrique pour faire les petits trajets.

Première expérience:
En 2009, j'ai acheté un kit de 12w polymorphe, régulateur et batterie 12v 7Ah.
Je rechargeais mon mobile par prise allume cigare et j'avais de l'éclairage.
Cela m'a convaincu.

Deuxième expérience:
Installation:
- deux panneaux de 80Wc polycristallins sur un chassie en cornière d'étagère de récupération. 
- couplage parallèle(12v) au début puis série(24v)
- un régulateur de 30A entrée et sortie12/24v

- onduleur 12/240V 150Va  
- 2 batteries plombs 12v 90Ah en parallèle(12v) puis série(24v)
- fils électrique souple en 6°

Usage:
- éclairage avec 2 ampoules Led 2w/12v
- recharge ordinateur portable avec chargeur 45w 240v
- recharge téléphone mobile par  prise allume cigare 12v puis prise USB.

Maintenant: 
J'installe en ce moment 500W de panneaux photovoltaïques polycristallins (2)
Composé ainsi:
 -2 panneaux   80Wc acheter en 2011, 120€ Pièce plus port
 -2 panneaux 120Wc acheté 80€ pièce plus 9.90 de port
 -1 panneaux 100Wc acheté 80€ port compris

Avec un voltage d'entrée de régulateur de 28v env et 24v vers les deux batteries 12v 90Ah monté en série.
- Mais idéalement, il faudrait 12 fois 2,24v 380Ah appelé aussi batterie de chariot élévateur.
   ce qui permettrait d'avoir une plus grande autonomie et une meilleur utilisation des générateurs..
- manque un onduleur "Grid Tie converter".
  C'est a dire un onduleur particulier. Sur la sortie onduleur, il y a une prise mâle 240V normalisé que l'on branche sur la prise murale femelle la plus proche. Cela coût 300€ env. pour 1Kw, 180€ pour 600W.
 Il sert à convertir les 24v contenu dans les batteries en 240V 50Hz équivalent à l'électricité EDF. sauf qu'il est injecté dans le réseau de la maison.(4)(5)
Votre production est consommé en priorité ce qui a pour effet de réduire la vitesse de rotations de votre compteur.
Ce qui consomme le plus et inutilement, c'est les veilleuses de nos appareils électriques, réveil, lave linge, tv, box, écran pc, etc...la liste est long....Mais comment faire sans?
 
Utilisation prévu:
- recharger batterie de notre scout et nos vélos électriques.
- alimenter l'éclairage extérieur et celui du garage, recharger tout nos matériels mobiles.
      Quand on sait que l'on recharge son téléphone mobile tous les deux jours en moyen!!!
et lorsque nous rechargeons rien, éclairage et veilleuses des matériels électriques.
L'installation sera complété plus tard par une éolienne de 500w sur un mâts(3) au pignon du garage.

Dan
Ps: n'hésitez pas donner votre avis.

(1) Pour les éoliennes, on trouve plus facilement des 400Wc en 3 pales, donc rien ne vous empêche de mettre 600Wc de solaire. Il faut garder à l'esprit que même par temps maussade, les panneaux polycristallins produisent mais moins bien sur.
(2) Je ferais un article prochainement
(3) Je cherche un mâts de 6m env.
(4) Imaginez EDF qui voit votre conso diminuer! ;-)
(5)EDF devrait augmenté de 10%/ans jusqu'en 2020

jeudi 4 octobre 2012

Eclairage extérieur solaire

J'ai fait acquisition d'un spot LED extérieur pour éclairer le parking à coté de la maison.
Nous voulions  un éclairage autonome et de qualité.
Nous avions acheté un spot de 48 leds mais l'indice "IP 44" est beaucoup trop faible pour une utilisation extérieur. la connexion panneau solaire/spot a rouillé en moins d'un an malgré le silicone.
  Pour pallier ce problème, j'ai soudé les fils du panneau directement à l'intérieur.

Donc, je me suis montré plus exigeant sur le nouveau spot.
L'indice Ip est "44" mais mieux conçu
- La connexion se fait par le dessous avec un presse étoupe en caoutchouc donc étanche à la pluie.
- l'interrupteur est dessous à l'intérieur et manœuvré de l'extérieur donc étanche.
- les spot sont orientable dans deux directions
- la puissance lumineuse est vraiment pas mal pour 2w
Voici ses caractéristiques:

  • Couleur d´éclairage : blanc (env. 5000K)
  • Zone de détection détecteur de mouvement: 130°
  • Hauteur de montage conseillée: env. 2,5m
  • Temps utilisation sans soleil: env. 10semaine
  • Interrupteur crépusculaire : env. 3 - 1000 Lux
  • Agent lumineux: 2 LED de 1W chacune
  • Puissance (en fonction): env. 2W
  • Puissance (Standby): env. 0,15mW
  • Protection: IP44 (protégé contre les éclaboussures)
  • Lieu de montage: lieu protégé en extérieur
  • Plage de températures: de -20°C à +45°C
  • Dimension des spots : (Hxl): env. 144 x 112 x 70mm
  • Dimensions du collecteur solaire (Hxl): env. 138 x 88 x 64mm
Il est fabriqué en Allemagne par "gev.de" et distribué par electronet24

Dan
Nb:parlez moi de vos expériences en la matière

mardi 31 juillet 2012

Manifestation à vélo de Plogoff(29) à Fessenheim(68)

Manifestation à vélo pour sortir du nucléaire de Plogoff à Fessenheim

Du 5 août au 8 septembre - de Plogoff  à Fessenheim

Vous avez des jours libres en aout ou septembre, ce qui se passe à Fukushima vous inquiète très sérieusement parce que, vous, vous êtes au courant de ce qui s’y déroule malgré le silence médiatique et politique, et au-delà de Fukushima dans l’ensemble du Japon, vous pensez qu’il est urgent d’en tirer les enseignements et en particulier pour la France. Vous aimez le vélo, ou vous ne faites pas de vélo mais vous pouvez vous déplacer, alors n’hésitez pas, venez participer avec votre vélo, ou sans en étant présent au départ ou à une arrivée d’étape, à :

La caravane à vélo, de Plogoff à Fessenheim-Wyhl, des indignés du nucléaire de plus en plus inquiets.

Elle partira de Plogoff dans le Finistère le dimanche 5 aout dans l’après-midi après un pique-nique musical festif, pour rejoindre Fessenheim-Wyhl le samedi 8 septembre, après avoir serpenté le long de la transversale est-ouest en passant d’un site nucléaire à l’autre. Une promenade à vélo qui se veut joyeuse, humoristique et colorée avançant à un rythme pépère, et chacun à son rythme : 40 km en moyenne par jour, soit 4 heures de flânerie vélocipédique quotidienne (en gros 2 heures le matin, 2 heures l’après-midi).
Pour une seule ou pour plusieurs étapes, à vélo ou non, l’important est de PAR-TI-CI-PER.

Ses buts :
1) réveiller le souvenir des résistances victorieuses à la déraison nucléaire (Plogoff, Erdeven, Le Pellerin-Le Carnet , Wyhl, en ce qui concerne le trajet de la caravane),
2) exiger une date très prochaine pour le débat sur l’énergie promis par le candidat Hollande et qu’il soit d’une durée suffisante afin que nous sachions enfin tirer les enseignements des catastrophes nucléaires, et en particulier celles de Mayak, Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima, surtout de Fukushima ,
3) réclamer un dorlotement exceptionnel de tous les salariés des centrales nucléaires, y compris bien évidemment les intérimaires, à tous les niveaux de hiérarchie afin de maintenir à leur niveau le plus bas les risques d’accident,
4) et fixer la date de fermeture de la centrale de Fessenheim.
Afin de populariser cette caravane et la médiatiser, de lui donner le maximum de publicité, les participants seront si possible déguisés et il est fait appel aux chanteurs(ses) musicien(ne)s, conteur(ses), danseur(ses) et artistes de rue pour animer les soirées d’étape, lesquelles accueilleront également des conférences, et à la tombée de la nuit la projection d’un film documentaire(*). Grâce à un feuilleton quotidien, écrit (« C’est Nabum » ( Chroniques-ovales) s’est déjà proposé) et peut-être vidéo, il s’agira de susciter l’intérêt du plus grand nombre de sites et blogs spécialisés, auxquels il sera fait appel pour le diffuser, et celui des médias traditionnels, régionaux et qui sait nationaux. Notre slogan central, ou nucléaire : vélo-inactif ce matin, radioactif ce soir. Mais ça pourrait tout aussi bien être : vélo-inactif aujourd’hui, radioactif demain. Ou : vélo-inactif ce matin, radioactif demain. Ou…) Nous fleurirons nos vélos d’hortensias en référence et soutien à la révolution qui se déroule au Japon (La Révolution des Hortensias - Tokyo : 170 000 personnes disent non à l’insulte nucléaire - Le blog de Fukushima). Nous espérons que les communes et leurs habitants informés de notre passage nous accueilleront avec ces fleurs.
A ce propos nous décerneront plusieurs prix au terme de notre équipée :
1) la palme du meilleur des accueils d’étape
2) le trop-fait du meilleur dés accueil.
3) de plus, le ou la maire, ou le ou la citoyen(ne) élu(e) à cette occasion ou tiré(e) au sort, de la commune ou de la ville d’où sera partie l’étape au cours de laquelle auront participé le plus grand nombre d’indigné(e)s vélo-actifs se verra offrir au choix :
- pour sa commune : en raison de cette conscience de l’engagement prioritaire, en résistance au rythme chronophage hyperactif et stressant imposé par notre société hyper-industrielle et consumériste (perdre sa vie à la gagner) : une étape CONTRE la montre dans le Tour de France 2013
- pour lui ou elle-même un diner aux chandelles (forcément !) dans un restaurant bio avec Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.
- ou alors un troisième prix dont nous réservons la surprise mais qui devrait plaire. Par exemple quelque chose comme :
- une journée passée en compagnie de notre Président et de sa compagne, mais sans repas compris. Ou en cas d’indisponibilité (catastrophe nucléaire, guerre contre l’Iran, fugue du tchat du couple…) : un diner en tête à tête avec notre Premier-ministre. Ou pareil : une journée si vous préférez ; mais alors toujours repas non compris.
- Un jacuzzi entièrement rempli des eaux authentiques des piscines de la centrale de Fukushima Daïchi. 
- Un saut à l’élastique du haut d’une tour de refroidissement de votre choix Deux options sont possibles : avec la tour en fonctionnement ou non. 
- Une expérience unique en compagnie d’un fil-de-fériste qui vous fera vivre une expérience unique à haute tension 
- Une épilation complète réalisée au cœur d’un réacteur.  Liste non exhaustive. Toutes les suggestions sont les bien venues !


Les étapes :
  1) DIMANCHE 5 AOUT : départ de Plogoff après un pique-nique festif sur le site de Feunteun Aod, sur lequel grâce à un combat acharné mené de 1978 à 1981 n’erre plus désormais que le souvenir fantomatique d’une centrale nucléaire. Arrivée à la ferme de Gorré à Plouhinec.
  2)
lundi 6 aout : arrivée à Sainte Anne La Palud
  3)
mardi 7 aout : arrivée à la maison du cidre d’Argol, après commémoration au Fret à 17 h des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 aout 1945
 
4) mercredi 8 aout : arrivée à la centrale de Brennilis
  5)
jeudi 9 aout : arrivée à Carhaix
  6)
vendredi 10 aout : arrivée à Meslan et visite des sites des anciennes mines d’extraction d’uranium
  7)
samedi 11 aout : arrivée à ERDEVEN, lieu d’une opposition victorieuse à l’implantation d’une centrale nucléaire en 1975
  8)
DIMANCHE 12 AOUT : arrivée à Muzillac
  9)
lundi 13 aout : arrivée à Guérande, après passage sur le site des anciennes mines d’extraction d’uranium
10)
mardi 14 aout : arrivée auCARNET, lieu d’une opposition victorieuse à l’implantation d’une centrale nucléaire (1982-1997)
11)
mercredi 15 aout : arrivée au PELLERIN, lieu d’une opposition victorieuse à l’implantation d’une centrale nucléaire (1976-1981)
12)
jeudi 16 aout : arrivée à Mauves-sur-Loire
13)
vendredi 17 aout : arrivée à Ingrandes
14)
samedi 18 aout : arrivée à Champteussé-sur-Baconne, installation de stockage de déchets dangereux (de Saint-Laurent-des-Eaux, de Chinon)
15)
DIMANCHE 19 AOUT : arrivée à La Daguenière
16)
lundi 20 aout : arrivée à la centrale d’AVOINE
17)
mardi 21 aout : arrivée à Tours
18)
mercredi 22 aout : arrivée à Chaumont-sur-Loire
19)
jeudi 23 aout : arrivée à la centrale de SAINT LAURENT DES EAUX
20)
vendredi 24 aout : arrivée à Orléans
21)
samedi 25 aout : arrivée à la centrale de DAMPIERRE EN BURLY
22)
DIMANCHE 26 AOUT : arrivée à la centrale de BELLEVILLE
23)
lundi 27 aout : arrivée à Entrains-sur-Nohain
24)
mardi 28 aout : arrivée à Vézelay
25)
mercredi 29 aout : arrivée à Semur-en-Auxois
26)
jeudi 30 aout : arrivée à Darcey
27) vendredi 31 aout : arrivée à Moloy (Valduc, CEA : centre nucléaire pour la production d'armements)
28) samedi 1er septembre : arrivée à Dijon
29) DIMANCHE 2 SEPTEMBRE : arrivée à Pesmes, après passage à Pontailler-sur-Saône (déchets, stockage. Installation de stockage de déchets dangereux ayant reçu des boues de décantation de très faible activité provenant du Centre d'Etudes de VALDUC)
30)
lundi 3 septembre : arrivée à Besançon
31)
mardi 4 septembre : arrivée à Baume-les-Dames
32)
mercredi 5 septembre : arrivée à L’Isles-sur-le Doubs
33)
jeudi 6 septembre : arrivée à Montbéliard
34)
vendredi 7 septembre : arrivée à Mulhouse
35)
SAMEDI 8 SEPTEMBRE : arrivée à la centrale de FESSENHEIM
36) et
DIMANCHE 9 SEPTEMBRE : festivités puis ballade à WYHL en Allemagne. En 1975, occupation du chantier de la centrale nucléaire par 25 000 militants pendant 8 mois : de Kaisergaust (Suisse) à Gerstheim (Bas-Rhin), 12 projets de réacteurs sur le Rhin sont abandonnés.
CONTACT : karavelopf1@gmail.com


Laura Hameaux
Coordinatrice nationale des groupes et actions
Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 924 associations
Agréée pour la protection de l'environnement
Maison de l'économie sociale et solidaire
81 bis rue Gantois
59000 Lille
Portable: 06.85.23.05.11
Fixe: 03.20.17.94.91
Mail: laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr
Skype: laurastopnuke
http://www.sortirdunucleaire.org

mercredi 25 avril 2012

Le torchi...

Depuis la nuit des temps, l'homme utilise les matériaux disponibles sur place et en quantité, pour construire sa maison.
Dans les régions productrice de céréales, les maisons était construite avec du bois, la terre et de la paille.
En visitant le Pas de calais(62), j'ai vu ce vieux corps de ferme en torchi.



Nous voyons bien la structure en poteaux et petit bois posé sur un muret de briques d'argile cuite.
Des briques? La structure pourrirait si elle n'était pas décollé de l'humidité du sol.

Vous remarquerez que les poteaux sont de taille et de forme différente.N'oublions pas qu'ils utilisaient du bois local.
Le Pas de calais est le long de la mer du nord, région venté d’où le bois courbe.
Le bois droit était utilisé pour les embrasures de portes, de fenêtres et les lisses.
Un enduit de terre et de chaux était appliqué sur les murs extérieurs pour les protéger des intempéries.
Cela permettait aux murs de respirer tout régulant l’hydrométrie du bâtiment.

Dan


mardi 24 avril 2012

signez l’appel "Une France sans nucléaire : ça marche !"

Découvrez notre infographie interactive
et signez l’appel "Une France sans nucléaire : ça marche !"

En quelques clics, découvrez l'ampleur des neuf défauts majeurs du nucléaire,
et les mesures très concrètes grâce auxquelles la France peut en sortir.
Avec 58 réacteurs en activité, la France est le pays le plus nucléarisé au monde par habitant et possède le deuxième parc de réacteurs après les États-Unis.Le nucléaire produit 75 % de notre électricité, mais seulement 17 % de notre énergie. Au niveau mondial, le nucléaire produit à peine 2,4 % de l'énergie consommée...
Dépenses astronomiques Dommages sanitaires Déficit commercial Destruction massive Déni de démocratie Déchets radioactifs Dégradation du climat Dépendance énergétique Danger accidentel

Une France sans nucléaire : ça marche !


Diffusez à tous vos contacts le lien de l'appel : http://sortirdunucleaire.org/Je-signe 
Toute l'équipe du Réseau "Sortir du nucléaire" 

mercredi 18 avril 2012

Un quilles en l'air?

Ils habitent un quille en l'air??

 Beuzec(29)

Sur la route qui mène à la mer, à la sortie du bourg de Beuzec dans le Cap Sizun,  Jean-Noël Duchemin, artiste plasticien et homme de mer a construit ce quilles en l'air. Construite par des charpentiers de marine, ces dimensions sont: 30 mètres de long, 15 mètres de large et 7 mètres de haut…
Seul un artiste-marin pouvait avoir cette idée !

Ce bateau a été baptisé au champagne comme il se doit. Nous peut encore voir le goulot de la bouteille.


Presqu'ile de CrozonCamaret(29)

Le dernier né des "Quilles en l'air" a vu le jour avec Christophe Verdier
Crozon(29)


Le Quille en l'Air : / Copyright: Kastell DinnLa Caloge : / Copyright: Delphine Marquier


Equihen plage(62)

Autrefois, il en existait un véritable village.
Ces habitations de pêcheurs étaient constituées d'une barque retournée.

Aujourd'hui, un hébergement original pour un weekend où une semaine de vacances sur la côte d'Opale.